Institut psychanalytique de l'Enfant

Depuis décembre 2009 et crée par Jacques-Alain Miller.

Il réunit trois réseaux en France, le Centre Interdisciplinaire sur l'Enfant (CIEN), le Nouveau Réseau du Centre

d’Études et de Recherche sur l'Enfant dans le Discours Analytique (CEREDA), ainsi que le Réseau International des Institutions Infantiles (RI3).

 

Dans la région Bourgogne Franche-Comté,

ce sont deux  laboratoires du Cien qui sont à l'étude à Lons-le-Saunier et dans Le Morvan.

Journée de l'institut de l'enfant

13 mars 2021

 

CIEN

 Centre Interdisciplinaire sur l’Enfant

Le CIEN est une instance internationale dont l’enjeu est d’aborder dans l’interdisciplinarité, avec les professionnels qui s’y confrontent, les difficultés rencontrées dans le lien social, par les enfants et les adolescents.

Cette communauté de travail se structure autour d’un dispositif original ayant pour colonne vertébrale

la psychanalyse d’orientation lacanienne : le laboratoire de recherche. Réunissant des professionnels

de différentes disciplines (médecins, enseignants, éducateurs, sociologues, psychologues,

orthophonistes, historiens, juristes, juges, artistes, économistes, architectes, écrivains, etc.) autour

d’un axe de recherche déterminé, le laboratoire instaure une forme nouvelle de lien social, fondé sur

les échanges des expériences de chacun et une réflexion orientée par la psychanalyse,

en sorte qu’elles s’éclairent

les unes les autres.

L’un des paris du CIEN est celui de la conversation, que pratique nombre de ses laboratoires et que privilégient les stages de formation inter-disciplinaire qu’il organise. Colloques, Journées d’études,

locales et nationales, et autres évènements scandent la vie du CIEN.

Tous ces lieux de formation à l’interdisciplinarité illustrent pour chacun comment sa pratique est susceptible de se transformer. À travers l’ensemble de ses travaux, le CIEN démontre l’urgence de

réunir ceux qui, à partir de leurs disciplines respectives, visent à ce que les droits des enfants

et des jeunes en difficulté ou en désarroi ne soient pas réduits à un formalisme abstrait et à ce

que leur soit donnée une chance effective de trouver un lieu d’adresse à leur souffrance

pour en élaborer la formule.

A Lons-le-Saunier, le laboratoire Le blé en herbe.

Responsable Sophie Gaillard

En 2010, après un travail en cartel autour d'une lecture du Séminaire VII de J. Lacan,

L'éthique de la psychanalyse, nous avons ouvert un espace de discussion vers des professionnels

aux prises avec les questions d’une pratique à plusieurs dans les champs de la pédopsychiatrie

et du social . C'est ainsi que de Brèves Rencontres ont été organisées au théâtre de Lons-le-Saunier,

en leur centre l’interdisciplinarité. A cela, est venu s'ajouter un atelier de lecture mensuel

sur le thème de l’adolescence.

Ces espaces d’échanges, à côté des institutions où se déploient les signifiants de l’enfant

d’aujourd’hui, sont venus révéler un désir de conversations à partir des modalités inventives

du Cien ; c'est ainsi que s'est crée le laboratoire Le blé en herbe en 2018. Le laboratoire est un

espace de recherche qui se centre autour de l'enfant et ses professionnels

(Éducation nationale, Pédopsychiatrie, Protection de l'enfance et Pôle emploi). Notre étude suit cette année

le fil tendu par la prochaine journée de l'Institut de l'Enfant "La sexuation de l'enfant"

dont vous trouverez ci-dessous les textes d'orientation.

Renseignements: sophiegaillard925@gmail.com

Le territoire du Morvan, le laboratoire Les Funambules

Responsable Solenne Froc

Le territoire du Morvan, de par son histoire, a interprété et provoqué la création

d’un laboratoire CIEN « Les funambules » qui conversera particulièrement des enfants

dits « placés » et plus largement des enfants qui ne trouvent pas leur place ou

qui ne tiennent pas en place.

C'est ainsi qu'une assistante familiale, un chef de service de MECS, une enseignante et des psychologues se réunissent pour donner place à ce qui n'en a pas si ce n'est parfois dans cette « blessure secrète où tout homme court se réfugier si l'on attente à son orgueil (…) Cette blessure – qui devient ainsi le for intérieur - (…) blessure inguérissable puisqu'elle est lui-même1 », comme l'écrit si justement Jean Genet qui a inspiré le nom de ce laboratoire.

Ce laboratoire se fera itinérant au gré des événements inventés et des lieux de travail de ses participants. S'esquisse déjà l'idée d'une conversation autour du film « Benni » de Nora Fingscheidt, d'un partenariat avec le musée des nourrices et des enfants placés d'Alligny-en-Morvan, d'une rencontre autour du livre « Ce qui est monstrueux est normal » de Céline Lapertot.

 

1 Genet J., Le funambule, l’arbalète gallimard, 2018, pp. 15-17

Renseignements: solenne.froc@gmail.com

Institut Psychanalytique de l'Enfant – Université Populaire Jacques-Lacan


La sixième Journée d’étude, intitulée « La sexuation des enfants » aura lieu au printemps prochain si les conditions de sécurité sanitaire le permettent. Dans cette attente les inscriptions ne sont pas ouvertes. Les directeurs, Laura Sokolowsky et Hervé Damase, nous propose un chantier inédit pourvu d’un signifiant nouveau :

 

l’Atelier d’étude de l’Institut psychanalytique de l’Enfant.

 

La deuxième séance se tiendra le 2 décembre à 21h en visioconférence.

  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook Psychanalyse en BFC

©2018 Psychanalyse en Bourgogne Franche-Comté